Vous venez d’investir dans une nouvelle voiture ? Avant de taper à la porte des compagnies afin de souscrire votre indispensable assurance auto, posez-vous la question : en fonction de l’état de votre véhicule, quelle couverture assurantielle allez-vous choisir ? Car vos besoins ne seront pas identiques si vous avez acquis une auto flambant neuve ou d’occasion. Explications.

L’âge du véhicule : un critère de choix pour l’assurance auto

Qui a oublié la fameuse scène d’accident au début du Corniaud de Gérard Oury, quand la 2CV branlante de Bourvil se disloque sous l’effet du coup porté par la Rolls Royce de Louis de Funès ? Si vous aviez dû choisir de souscrire une assurance auto pour chacun de ces deux véhicules, il est certain que vous auriez privilégié une couverture étendue pour la Rolls Royce et une protection plus légère pour cette sympathique 2CV destinée à s’effondrer comme un château de cartes.

Réflexion logique, qu’il vous faut appliquer dans la réalité : une voiture flambant neuve doit toujours être mieux couverte qu’une auto vieillissante, qui a déjà l’essentiel de son existence kilométrique derrière elle. Car l’âge du véhicule doit peser dans votre décision au moment de signer pour telle ou telle assurance voiture, en fonction de ce que proposent les prestataires – voir par exemple sur cette page les différentes options prévues par la Maaf.

Entrons dans le détail sans plus tarder : quelle assurance auto pour quelle voiture ?

Pour un véhicule neuf, une assurance étendue

Votre voiture neuve a beaucoup de valeur. Ce qui signifie qu’elle vaut cher pour vous… mais également pour votre assureur ! Si jamais vous subissez un sinistre durant les deux premières années après l’achat de votre voiture, celle-ci sera considérée comme récente et bénéficiera d’une indemnisation plus élevée – à condition d’avoir souscrit la bonne assurance auto, bien sûr.

Concrètement, vous avez donc tout intérêt à opter pour une couverture tous risques pendant la période où la valeur de votre auto est la plus élevée. Au bout de deux ans environ, celle-ci a suffisamment baissé pour que la prise en charge complète par l’assureur ne soit plus aussi intéressante en comparaison avec le coût de la prime.

De fait, l’assurance auto tous risques couvre à la fois les dommages que vous pourriez causer à autrui aussi bien que : les dégâts occasionnés à votre véhicule, le vol, l’incendie, les bris de glace, les catastrophes naturelles et technologiques, ainsi que les actes de terrorisme. Moyennant une garantie supplémentaire, vous pouvez même protéger les objets qui se trouvent à l’intérieur de l’habitacle.

Pensez également, si votre véhicule a beaucoup de valeur, à ajouter à votre assurance voiture une garantie « valeur à neuf » qui vous permettra de recevoir une indemnisation à hauteur de son prix d’achat.

Pour un véhicule d’occasion, une couverture plus légère

La situation est tout à fait différente si vous avez acquis une auto d’occasion, dont le compteur affiche un grand nombre de kilomètres ! En fonction de son ancienneté, sa valeur à l’Argus peut être vraiment minime. En cas de sinistre, même avec une couverture étendue, vous n’auriez droit qu’à une indemnisation infime.

Dans ce cas, mieux vaut opter pour une assurance auto au tiers, qui vous protège simplement contre les éventuels dommages que vous pourriez causer à autrui – la « responsabilité civile » étant de toute façon obligatoire. Ou souscrire une couverture intermédiaire, à savoir une assurance voiture au tiers complétée avec des garanties adéquates : vol, incendie, bris de glace, etc.

En somme, si vous avez ramené chez vous la 2CV de Bourvil, la meilleure option consiste encore à contracter une assurance auto légère. Car même si elle se disloque, percutée par la Rolls Royce de Louis de Funès, votre indemnisation ne vous permettra pas de la remettre en état. Et vous devrez vous contenter de constater que, « forcément, elle va marcher beaucoup moins bien maintenant » !

Voiture ancienne ou récente : quelle assurance choisir en fonction de son auto ?
5 (100%) 1 vote

BRANDT Valentin

Créateur de Geekeries.fr. Référentiel de ressources WordPress en Français qui a vu le jour pour la toute première fois en 2007. Je publie régulièrement des plugins, des outils SEO, des ressources et de l'actualités pour améliorer votre expérience avec le CMS WordPress.

Ne manquez pas nos autres contenus :