Si les entreprises pensent pouvoir faire tout ce qu’elles souhaitent avec la géolocalisation de leur flotte automobile, la réglementation leur rappelle que ce n’est pas le cas. L’exploitation des données se doit d’être très précise afin que les véhicules connectés (et leurs utilisateurs) restent protégés selon différents cas. Géolocaliser toute sa flotte automobile est indispensable de nos jours, respecter les règles établies également.

Petits rappels sur la pratique

Optimiser les coûts et la productivité de son entreprise est une étape cruciale pour tous les gérants. À la tête d’une TPE / PME ou d’une multi nationale, les règles sont les mêmes : plus les gérants vont optimiser chaque détail, plus ils arriveront à tenir leurs objectifs. Cela vaut également pour l’optimisation du trajet des conducteurs professionnels. Si un chemin emprunté est plus long qu’un autre, l’outil de gestion de flotte le mentionnera automatiquement. Imaginez si grâce à un outil comme celui-ci vous pouvez livrer plus de clients dans une même journée et avoir des délais de livraison plus courts ?

Cette optimisation est gagnante dans tous les cas, que ce soit pour le client, l’entreprise, le conducteur et même l’équipe du service administratif. En effet, ces personnes n’auront plus besoin de suivre individuellement chaque conducteur en leur demandant de ne pas oublier leur feuille de route journalière et, surtout, en les appelant à longueur de journée pour savoir où ils se trouvent. Ce stress engendré par les coups de fil incessants sera enlevé aux conducteurs.

Cependant, pour éviter les abus de la part de la direction ou des salariés, une réglementation a été mise en place. Ces règles devront être suivies par tous pour une bonne gestion de l’outil.

La nouvelle réglementation : que peuvent faire les salariés et les entreprises ?

La norme n°51 établie par la Commission nationale de l’informatique et des libertés doit ainsi être respectée par tous les gérants d’entreprises. Cette norme, établie en juin 2016, s’assure du respect des besoins de l’entreprise et de la vie privée des collaborateurs. De ce fait, les entreprises sont dans l’obligation de permettre aux salariés de désactiver la géolocalisation de leur véhicule. Cette mesure est mise en place pour que les entreprises ne puissent pas traquer leurs employés lors de leur temps de pause où dès qu’ils ont terminé leur journée de travail. Ainsi, en dehors de leur travail, aucune donnée ne peut être recueillie par les entreprises. Ce dispositif préserve la vie privée des employés.

La réglementation sur le suivi de flotte rappelle également les raisons pour lesquelles les employeurs peuvent avoir recours à cette technologie. La mise en oeuvre de ce dispositif n’est prévue que pour s’assurer que les biens sont transportés au bon endroit, qu’aucun vol n’a été opéré et que son employé est en sécurité. La géolocalisation est également intéressante si une livraison urgente est à faire. En quelques clics l’entreprise est capable de savoir qui est proche et qui peut y aller rapidement.

De plus, l’amélioration de la facturation et le suivi du transport de marchandises sont des points à ne pas négliger. À l’heure où le numérique est plus que présent dans le quotidien des particuliers et professionnels, il est important de pouvoir automatiser un maximum de services, ce que permet de faire le suivi de flotte.

Voter

Ne manquez pas nos autres contenus :