Vous avez besoin des services de professionnels de transport pour une course professionnel ou dans votre vie privée ? Il existe de nombreuses entreprises qui proposent leur service en matière de transport. Aussi, il faut savoir qu’il est nécessaire de connaître les documents de bord à présenter lors d’un éventuel contrôle. Voici quelques indications pour vous aider à connaître les documents à présenter en cas de contrôle. Vous pourrez donc vous renseigner auprès de la société que vous avez choisi afin de vous assurer de leur respect de la réglementation.

Documents de conducteur et du véhicule de transport

Le conducteur d’une entreprise de transport dans les Vosges ou dans n’importe quel autre département devra se munir, durant ses déplacements, d’un permis de conduire avec visite médicale valide et d’une attestation de formation FIMO ou FCOS. A chaque contrôle, il devra présenter sa carte de conducteur, son justificatif d’activité et un document certifiant sa relation avec son entreprise.

Dans la liste des documents du véhicule de transport, il faudra inclure la carte grise valide avec mention de contrôle technique, les attestations d’assurance et la copie conforme de la licence. A ne pas oublier le document relatif à la taxe essieu, les certificats d’agrément véhicule et les feuilles de location, le cas échéant. Dans tous les cas, en tant que particulier ou professionnel, si vous faites appel à une société de transport, il est préférable de bien la choisir afin de vous assurer que vous n’aurez pas de problème.

Documents des marchandises

Un conducteur travaillant pour le compte d’une entreprise devra aussi présenter des documents relatifs aux marchandises qu’il transporte lors d’un contrôle. Parmi ceux-ci, la lettre de voiture, la facture commerce et les documents douaniers ou le certificat d’accompagnement sanitaire/vétérinaire. Si les marchandises sont qualifiées de « dangereuses », il faut y ajouter le certificat d’agrément, l’attestation de conformité, les consignes de sécurité, le certificat de formation conducteur, le certificat d’assurance-qualité et le certificat d’empotage. Plus d’informations sur ce sujet sont disponibles dans l’arrêté du 9 novembre 1999.

Il est possible de se renseigner sur toutes ces obligations auprès du prestataire que vous avez choisi pour votre société de transport. Grâce à cela, vous pourrez être sûr de faire confiance à des professionnels qui ont conscience de leurs obligations. Même si, en cas de non présentation des papiers obligatoires, ce n’est pas vous qui serez mis en cause, c’est toujours rassurant de savoir que l’entreprise que l’on paye est en règle.

Voter

Ne manquez pas nos autres contenus :