Avec l’arrivée des machines à café nouvelle génération, il est à présent possible de réaliser de très bons cafés venant des quatre coins du monde. Selon les amateurs de café, les préférences ne sont pas toujours les mêmes. En grains ou moulus, toutes les éventualités sont possibles ! Néanmoins restons vigilant, car la culture du café est menacée

L’origine du café : toute son histoire.

Selon des études, le café a été découvert en Haute-Ethiopie, dans l’Est de l’Afrique. Les habitants de la région de Kaffa ont été les premiers à exploiter cette graine depuis le 8 ème siècle. Il a ensuite été insufflé au Yémen puis en Orient à partir du 15 ème siècle. En Europe, le café est venu sur le territoire à partir du 16 ème siècle.

Les différents types de café  

Il existe environ 60 espèces de café, néanmoins uniquement deux sur cette large variété sont cultivées pour être consommé. Ce sont l’arabica et le robusta.

Le café arabica : finesse et volupté

Le café arabica, appelé aussi le Coffea arabica, découle d’une petite plante qui est très délicate, dont le raffinement des arômes s’intensifie selon l’altitude à laquelle il est cultivé. Le café arabica est généralement cultivé en Amérique du Sud et en Afrique Orientale. Il se démarque à travers la finesse et la richesse des arômes. Avec sa faible teneur en caféine, le café arabica est une variété connue sur tout le globe, et qui offre la possibilité de proposer une large panel de saveurs.

Les café arabicas les plus en vogue. Le café Typica qui est produit en Amérique latine alors que le café Bourbon pousse davantage. Ainsi, l’arabica est planté au cœur d’un terrain riche dans ainsi qu’en acides et en minéraux. C’est toute la spécificité pour obtenir des arômes de très haute qualité.

L’arabica fleurit pendant la saison pluvieuse, et a besoin de 9 mois pour mûrir parfaitement. Les grains de café sont ovales et de couleurs verdâtres à jaunes.

Le café robusta : résistance et robustesse

Le café robusta, appelé notamment Coffea canephora, provient d’une plante plus tenace qui se propage dans un environnement tropical à basse altitude. Le café robusta est produit en Afrique occidentale et en Asie du sud-est.

Comparé au café arabica, il se démarque par ses grains petits et ronds. Ses arômes sont plus fins, nuancés et accentués. Plus parfumé, ce café est doux et sans amertume.

Un café de qualité est généralement établi de 90 à 95% d’arabica et de 5 à 10% de robusta au Brésil, au Moyen-Orient (comédien) ainsi qu’en Indonésie.

Voter

Ne manquez pas nos autres contenus :