L’Alsace est une région magnifique pour les amoureux de la nourriture. De nombreuses spécialités se sont démocratisées partout en France, d’autres restent bien secrètement cachées dans leur région d’origine. Dans cet article on s’intéresse particulièrement aux pains et aux viennoiseries d’Alsace, petit tour d’horizon de toutes ces créations culinaires.

Kougelhopf

Le Kougelhopf compte une multitude d’orthographes différentes, mais c’est surtout une spécialité alsacienne très connue. Il s‘agit d’une brioche avec une pâte levée qui adopte la forme très particulière de son moule. Le kougelhopf peut tout aussi bien être salé que sucré. Sucré il se couvre de raisons sèches, d’amandes et d’alcool, salé il se prépare avec des lardons ou des noix. Vous pouvez essayer de la faire vous-même ou alors compter sur une excellente boulangerie à Mothern ou ailleurs en Alsace.

L’origine de cette brioche reste méconnue, les explications sont d’ailleurs pour la plupart des légendes. Quelques-unes s’accordent pour dire que le kougelhopf aurait été créé par les rois mages. Ils l’auraient offert à un boulanger de Ribeauvillé en imitant la forme de leur turban. Une autre histoire raconte qu’un roi mage aurait laissé son couvre-chef à un boulanger strasbourgeois qui l’aurait utilisé comme moule.

Le pain d’épice

Le pain d’épice est une institution en Alsace, surtout pendant la période des fêtes de fin d’année ! Il s’agit d’un gâteau à base de miel et d’un mélange spécial d’épices. Ce mélange se compose notamment de cannelle, de coriandre, de noix de muscade et de gingembre ! A l’approche de l’hiver, le pain d’épice accompagnera à merveille vos soirées, alors pourquoi ne pas le faire vous-même ?

Mannala

Le Mannala (ou Mannele pour le Bas-Rhin) est un petit pain au lait qui se présente sous la forme d’un petit bonhomme. Il est préparé pour la Saint-Nicolas et s’accompagne généralement d’un chocolat chaud ou d’un café. En réalité on accompagne ce petit pain avec ce que l’on veut et il surtout l’occasion de partager un moment avec sa famille.

Le Mannala célèbre le jour de la saint Nicolas depuis le XVe siècle. Son rôle serait de prévenir et de chasser les grands froids hivernaux.

Streusel

Le streusel désigne à l’origine un mélange de beurre, de farine, de sucre et de chapelure que l’on applique sur un gâteau ou des pâtisseries avant qu’elles passent au four. Comme de nombreuses recettes, le streusel a ses variantes et peut être agrémenté avec des fruits secs ou des épices. Il nomme aussi une des pâtisseries qu’il compose. Cette viennoiserie est un simple morceau de pâte saupoudré de streusel (la garniture cette fois).

Ropküche

Le ropfküche (ou gâteau aux noix) est une spécialité alsacienne qui trouve ses origines dans la région d’Obernai. Le ropfküche est une brioche recouverte d’un mélange caramélisé aux noix.

Cette recette est certes moins connue que le kougelhopf mais mérite sa place au panthéon des spécialités alsaciennes.

Si vous doutiez encore que l’Alsace pouvait vous apporter d’autres saveurs (autre que la choucroute) vous voilà convaincu du contraire ! Vous pouvez maintenant essayer toutes ces recettes chez vous ou partir en week-end pour déguster les spécialités régionales directement sur place.

Voter

Ne manquez pas nos autres contenus :