Certes, cette technologie est réjouissante puisqu’elle vous permet de connecter vos appareils avec aisance pendant vos déplacements. Que ce soit à la maison, au restaurant ou encore dans un lieu public, vous gardez toujours un lien avec le Web, mais ce besoin peut être nocif.

Le WiFi est désormais au cœur des attentions de tous les hackers

Les personnes malveillantes redoublent d’effort afin de vous piéger dans les plus brefs délais. L’objectif consiste à mettre la main sur vos coordonnées bancaires, vos informations privées comme vos identifiants. Comme les internautes ne sont pas très vigilants, ces données sont souvent les mêmes d’une plateforme à une autre, ils ont donc le pouvoir de pirater tous les comptes attachés à votre profil, mais ce n’est pas la seule activité intégrée dans leur panel. En ce qui concerne le WiFi, un hacker peut aisément mettre à profit ses connaissances pour débarquer dans vos appareils mobiles. D’ailleurs, ce fameux hack du WiFi est de plus en plus répandu, d’où l’intérêt de se prémunir le plus possible.

Même Android et iOS sont la cible d’un problème de sécurité à cause d’un composant WiFi

Dans votre logement, votre réseau est personnel et il est nécessaire de le mettre à l’abri de toutes les personnes malveillantes grâce à une protection digne de ce nom. La sécurité doit être maximale, car l’accès à Internet peut être considéré comme une véritable passoire. Les hackers peuvent ainsi s’emparer de vos informations sans aucune difficulté, ce qui vous pousse à faire preuve d’une bonne dose de vigilance. D’ailleurs, le secteur du piratage ne semble avoir aucune limite puisque les personnes malveillantes ont même le pouvoir d’intégrer aisément vos appareils mobiles qu’ils fonctionnent sous Android ou iOS.

Les systèmes de Google et d’Apple sont constamment malmenés, les équipes en charge de la sécurité doivent également faire preuve d’une grande vigilance pour tenter de détourner les hackers de leur activité première.

Les failles de sécurité liées au WiFi ne cessent de se multiplier dans les terminaux

La tâche s’avère être complexe puisqu’une information préoccupante s’est répandue sur le Web comme une traînée de poudre. Elle nous apprend qu’un composant WiFi qui est censé améliorer votre quotidien aurait également le pouvoir de rendre celui des pirates en informatique beaucoup plus agréable. Un chercheur du côté de Google a eu l’occasion de travailler sur le Project Zero et au cours de ses investigations, il est tombé sur une donnée particulièrement préjudiciable. En effet, un SoC proposé par la marque Broadcom serait la cible de nombreuses failles de sécurité, elles concerneraient les iPhone de 4 à 7, les Galaxy et même les Nexus.

Voter

Ne manquez pas nos autres contenus :