Le Bitcoin est une monnaie sans intermédiaire comme une banque à la différence d’autres monnaies comme l’Euro ou le Dollar. Là, les Bitcoins s’échangent entre individus. Cela se passe sur internet et évidemment les geeks ont tentés l’expérience d’autant qu’il y a une notion éthique.

Une idéologie qui parle aux geeks

Il est vrai que le point fort du Bitcoin parle aux geeks, c’est une idéologie. Cette monnaie est virtuelle et ne dépend pas d’un gouvernement ni des banques. Les frais de transaction bancaires ne sont donc pas présents. De plus, le logiciel utilisé est open source. Tout cela fait que les geeks sont les premiers utilisateurs du Bitcoin. En savoir plus ici

Des paiements en réel dans des boutiques physiques

Si cette monnaie est dite pour geek puisqu’elle s’utilise essentiellement en ligne, il faut savoir qu’elle est aussi utile dans le réel. Effectivement, elle n’est pas réservée pour l’achat en ligne. Elle se développe aussi dans des boutiques physiques. Par exemple en France, un bistrot parisien propose de payer ses verres et tasses de café à l’aide de cette nouvelle monnaie.

Mais le Bitcoin reste une monnaie expérimentale où les utilisateurs hi-tech et d’internet les plus avertis seront plus à l’abri des erreurs. Le piratage est un handicap pour que le grand public (en savoir plus sur le Portail Economie) s’intéresse vraiment à cette monnaie. Seuls les plus compétents et les plus idéologiques s’intéresseront vraiment à ce nouveau système monétaire même si les financiers voient dans le Bitcoin une solution pour investir et pour gagner de l’argent sur les plus naïfs.

bitcoin-1

Voter

Ne manquez pas nos autres contenus :