Certaines personnes ont des idées reçues sur le secteur de l’agroalimentaire et pensent qu’il ne propose pas d’offres aussi variées que dans d’autres activités. Pourtant, il n’en est rien et les secteurs sont tout aussi variés qu’ailleurs. De nombreux emplois sont à pourvoir les mois et années à venir. Ce secteur en pleine expansion attire un grand nombre d’étudiants.

Définition de l’agroalimentaire

L’agroalimentaire concerne de façon générale les activités industrielles qui vont transformer ce qui arrive de l’agriculture en produits alimentaires. Ces derniers seront ensuite consommés par les humains. En gros, cette activité permettra donc d’avoir un produit totalement fini et pouvant être mis à la vente sur le marché. Plusieurs sous-ensembles composent cette activité, tels que l’agriculture et l’industrie agroalimentaire. Le premier consiste à élever et cultiver toutes les matières permettant de finaliser les aliments à consommer. Une fois que c’est élevé et cultivé, les produits sont envoyés directement à l’industrie agroalimentaire. Cette dernière s’occupera donc ensuite de réaliser toutes les différentes étapes. Il existe une panoplie de secteurs et d’activités pouvant répondre au terme d’industrie agroalimentaire. Bien souvent, les différentes possibilités sont méconnues, alors que nombreuses sont celles méritant qu’on en parle.

Les métiers disponibles dans l’agroalimentaire

Fonds de sauce, pâtes à tarte, pâtes, yaourts ou encore cognacs millésimés, le secteur de l’agroalimentaire est très vaste et offre de nombreuses possibilités en matière de carrière professionnelle. Nous recensons des secteurs artisanaux et d’autres plutôt automatisés. Dans l’artisanal, il y a la pâtisserie, la boulangerie et la charcuterie – boucherie. Pour le reste, on retrouve tout ce qui concerne les sucreries, les boissons (alcoolisées ou non), l’huilerie ou encore le lait.

Il faut savoir que l’industrie agroalimentaire est le deuxième employeur de France. Du fait de la popularité des produits français à travers le monde, il est tout à fait normal de se retrouver dans les premières places de pays exportateurs de produits agricoles et agroalimentaires. Pour pouvoir suivre les commandes, il est naturellement obligatoire d’avoir une main-d’oeuvre efficace, qualitative et nombreuse. Bien que l’agriculture souffre de ce manque de main-d’oeuvre, le domaine agroalimentaire est, quant à lui, toujours au-devant de la scène. Entre les bouchers, charcutiers, pâtissiers, boulangers, producteurs de vin, de boissons, de lait, de céréales ou d’autres produits, il y a de quoi faire pour tout le monde. Et en France, c’est plus de 420 000 emplois dans ce secteur professionnel.

Aller à la rencontre des acteurs de l’agroalimentaire

Beaucoup de jeunes ignorent les possibilités qui leur sont offertes et ont parfois peur de s’aventurer dans ces domaines. Pourtant, il est important qu’ils sachent qu’ils peuvent facilement trouver un emploi dès qu’ils sortent de leurs études. À La Ferté-Bernard, un forum de l’agroalimentaire est tenu depuis 3 ans, afin de montrer justement toutes les variétés de ce secteur. Entre rencontres entre professionnel et chercheur d’emploi, professionnelles et collégiens-lycéens et ateliers de mise en situation, ce forum vise à attirer encore plus de monde dans un secteur offrant beaucoup de places. Une manière ludique de découvrir des métiers passionnants, participant à l’économie du pays et permettant de combler efficacement les demandes des pays importateurs.

Voter

Ne manquez pas nos autres contenus :