Si vous n’avez jamais eu de consultation chez un ostéopathe, vous ne savez sans doute pas comment se déroule une séance classique. Voici quelques indications sur le déroulé normal d’une séance d’ostéopathie.

Avant et pendant la séance

Tout d’abord, il faut savoir que si la séance d’ostéo (90) doit vous être prescrite par un médecin généraliste, ou un spécialiste de l’univers médical. C’est uniquement des médecins qui pourront estimer la gravité de votre blessure et choisir l’ostéopathie comme mode de traitement.

La séance est décomposée en 5 parties. Tout d’abord, le praticien va pratiquer une sorte d’interrogatoire. Il s’agit de l’anamnèse. Le patient va devoir donner plusieurs informations à son sujet, notamment ses coordonnées et les informations liées à son identité. Souvent, le professionnel observe déjà le patient lorsqu’il se déplace dans la salle ou qu’il s’assoit au bureau. Le patient va ensuite exposer au professionnel tous les problèmes qu’il rencontre.

Il va commencer par l’endroit où se situe le problème qui le pousse à venir consulter. Ensuite, il va répondre à plusieurs questions :

  • fréquence d’apparition de la douleur
  • intensité de la douleur
  • moment où la douleur se manifeste
  • problème nouveau ou récurrent
  • ce qui soulage ou accentue la douleur
  • présence ou non d’antécédents familiaux

Aussi, le professionnel pourra s’appuyer sur des documents officiels, s’il en dispose, comme des radios ou une IRM. Grâce à cela, l’ostéopathe pourra cerner correctement le problème et éventuellement repérer les autres problèmes que pourrait rencontrer le patient sans s’en être rendu compte.

Il va ensuite réaliser quelques tests d’observations lorsque le patient va se déshabiller pour la séance. Il pourra également effectuer des tests palpatoires, des réflexes, etc. En fonction de l’importance de la blessure mais également des informations qu’il aura collecté, le professionnel pourra commencer le traitement. Il va donc vous manipuler de façon à pouvoir effectuer des techniques pour soulager la douleur liée à votre problème.

Après  la séance

A l’inverse du kiné, une fois que les manipulations sont effectuées, le professionnel peut déjà estimer sa technique auprès de son patient. Il va en effet vérifier les résultats immédiats du traitement. Toutefois, il faut savoir que le professionnel peut effectuer ces vérifications au cours du traitement, et il n’est pas obligé d’attendre la fin de la séance pour cela.

De plus, si le professionnel doit effectuer plusieurs interventions, il pourra commencer par traiter une zone en particulier. Parfois, le traitement d’une seule zone suffit à régler le problème dans son entièreté.

Voter

Ne manquez pas nos autres contenus :