La gestion de la religion au sein de l’entreprise pour créer du lien

Depuis 2009, Samuel Grzybowski ne cesse de s’investir dans divers domaines pour prôner l’intérêt de la diversité. Le fondateur des associations Coexister, Convivencia et YouCoun estime que les entreprises doivent prendre majoritairement en compte la religion puisque cette « diversité crée du lien ».

Pourquoi avoir créé ces associations ?

Que votre société soit une PME ou un grand groupe, il semble être impératif de prendre en compte cette notion religieuse. En effet, les objectifs sont primordiaux, mais les besoins des salariés ne sont pas toujours au centre des attentions. Samuel Grzybowski estime ainsi que les convictions religieuses sont à l’origine d’une importante diversité, elle devient alors un atout, mais également une chance. Il a donc participé à la création de plusieurs associations : Coexister, Convivencia et de YouCoun.

Cette troisième structure a été proposée à l’occasion du cinquantenaire du Concile Vatican II. Entre 2012 et 2015, de nombreux colloques ont été proposés, mais il fallait qu’ils soient adaptés afin de sensibiliser un maximum de personnes sur ce sujet.

Quelle est la mission du Concile Vatican II ?

Samuel Grzybowski était un étudiant à Science Po et histoire à la Sorbonne lorsqu’il a multiplié les découvertes que ce soit avec le 20e anniversaire de la chute du mur de Berlin, les mouvements chrétiens et cette méconnaissance concernant la religion d’autrui. Il avait donc un double objectif :

  • Rassembler des jeunes qui partagent les mêmes convictions
  • Promouvoir les enseignements du Concile Vatican II pour que les jeunes puissent les assimiler

Il a même été à l’origine d’un livre baptisé YouCoun qui a été élaboré par une trentaine d’auteurs. Ces derniers ont ainsi collaboré avec des évêques, des témoins du Concile, des théologiens… C’est grâce à cette richesse qu’il peut aussi partager au sein des entreprises quelques conseils afin d’aider les dirigeants et les salariés tout en prônant trois principes précis à savoir le droit, la communication ainsi que la connaissance.

Quelles sont les valeurs prônées ?

Samuel Grzybowski souhaite avec Convivencia « accompagner les entrepreneurs dans la gestion du fait religieux et de la laïcité », mais, avec YoucCoun, la vision est quelque peu différente puisqu’il se focalise sur un autre public. Les jeunes n’ont pas toujours la culture religieuse pour assimiler tous les enseignements. Avec cette association, l’objectif est à la fois de promouvoir, comprendre et célébrer le Vatican II en apportant un éclairage minutieux à propos de la liturgie et les écritures. En parallèle, la mission se rapproche de celle identifiée dans les sociétés approchées par ce cabinet de conseil. En effet, il veut rassembler les différents mouvements ainsi que les diverses sensibilités.

Généralement, les membres d’une même société ne connaissent pas les croyances des autres. Cette méconnaissance peut être à l’origine d’amalgames ou d’une forte incompréhension. À travers ses découvertes, son expérience et ses enseignements, Samuel Grzybowski souhaite approcher tous les publics pour qu’ils comprennent enfin que la diversité est une force même au sein des sociétés. Aux côtés d’un ancien militant syndical, Victor Grèzes, il mène des centaines d’actions pour que cet objectif soit atteint.

La gestion de la religion au sein de l’entreprise pour créer du lien
5 (100%) 1 vote

BRANDT Valentin

Créateur de Geekeries.fr. Référentiel de ressources WordPress en Français qui a vu le jour pour la toute première fois en 2007. Je publie régulièrement des plugins, des outils SEO, des ressources et de l'actualités pour améliorer votre expérience avec le CMS WordPress.

Ne manquez pas nos autres contenus :