La cuisine franc-comtoise utilise, comme la majorité des cuisines régionales, des produits locaux pour composer des plats souvent riches et généreux. La Franche-Comté compte de très beaux produits dus aux types de culture et d’élevage qui se répartissent sur l’ensemble du territoire. Les larges forêts, les montagnes, les coteaux du Jura, toutes ces géographies permettent la production et la récolte de produits de qualité. Découvrez au travers de cet article les spécificités qui font la cuisine franc-comtoise d’aujourd’hui et laissez vous tenter par un traiteur du Doubs pour déguster un plat de la région.

Caractéristiques

Comme cela a déjà été évoqué, la cuisine franc-comtoise est une cuisine qualifiée de « riche“. Cela s’explique par la géographie de la région et son climat. La dureté des hivers et l’isolation de certaines zones obligeaient les paysans à produire toute leur nourriture. Ils élevaient alors des cochons ou des vaches pour leur viande et pour fabriquer de la charcuterie et du fromage. Il n’y avait pas vraiment la place pour des légumes à table, les températures y étant pour quelque chose.

La géographie est aussi à l’origine de la disparité des spécialités. Le paysage n’est pas du tout le même en Haute-Saône et dans les montagnes du Jura. On trouve alors des plats très différents dans chaque zone. Le Territoire de Belfort, autrefois alsacien, a conservé certaines spécialités de la région voisine et l’on y retrouve par exemple la célèbre choucroute.

Quelques plats de Franche-Comté

Plus que des produits, ce sont des plats qui vont être évoqués ici. Il serait long de faire la liste de toutes les productions de la région tant la liste est longue. On peut tout de même citer quelques charcuteries ( saucisse de Montbéliard et de Morteau, brési, jambons …) et surtout des fromages ( Comté, Morbier, Mont d’or, cancoillotte …). La boisson n’est pas en reste avec les vins du Jura.

À partir de tous ces produits, des plats ont vu le jour, tous plus délicieux les uns que les autres.

  • La croûte aux champignons : les forêts et le climat sont propices aux champignons (et aux morilles !). On en fait alors une sauce à la crème qui sera dégustée avec des croûtons de pain.
  • La truite au vin jaune : les cours d’eau de la région accueillent des truites et les restaurateurs n’hésitent pas à l’utiliser pour leurs recettes. Une des plus connues est celle au vin jaune, un délice !
  • La salade comtoise : elle regroupe tout ce qui se fait de mieux en matière de production Comtoise. De la charcuterie, du fromage et une bonne salade, le tout accompagné d’une sauce et d’un verre de vin.

Cette liste est courte et non exhaustive, mais si vous souhaitez en découvrir un peu plus, rendez-vous sur le site de l’office de tourisme de Franche-Comté !

 

 

 

 

Voter

Ne manquez pas nos autres contenus :