Vous n’avez peut-être pas le temps de vous déplacer, ou vous souhaitez simplement faire des économies. C’est pourquoi vous voulez opter pour une manucure faite maison ! Mais il faut faire attention, parce que si vous ratez une étape, vous pourriez abimer votre ongle. Suivez ce guide pour être sûr de réussir votre manucure. Vous pouvez aussi repérer la procédure chez un professionnel. Pour le choix du lieu, de la jonglerie, Haut-Rhin  et d’autres départements feront l’affaire.

Première étape : préparer l’ongle

Avant de changer votre manucure, vous devez préparer votre ongle à en accueillir une nouvelle.

Pour cela, il faut d’abord nettoyer l’ongle. La procédure changera si vous portez déjà du vernis ou non. Dans le premier cas, il faudra vous munir d’un coton imbibé de dissolvant. Dans le deuxième cas, contentez-vous d’eau chaude pour enlever les différentes impuretés qui pourront vous gêner lors de la pose du vernis.

Ensuite, il faudra vous saisir de la lime. L’objectif est ici de rendre l’ongle bien lisse. Votre vernis aura un rendu bien plus propre si vous effectuez correctement cette étape. L’important est de bien limer dans un seul sens. Il ne faut surtout pas faire le mouvement de va-et-vient souvent adopté par de nombreuses personnes.

Deuxième étape : les cuticules

Les cuticules sont des petits morceaux de peaux qui viennent recouvrir la base de l’ongle. Ce n’est pas très esthétique, mais surtout les cuticules gênent la pose du vernis.

Dans un premier temps, il faut donc enlever les cuticules. Les arracher n’est pas une bonne option. Il faut simplement les repousser avec un petit bâtonnet.

Après avoir ramolli les cuticules, il faut les nourrir pour les empêcher de repousser rapidement, mais aussi pour réparer la peau. Pour cela, vous pouvez utiliser une simple huile d’olive ou des produits nourrissants spécialisés.

Troisième étape : la pose du vernis

Il reste un dernier geste avant de poser le vernis. Il faut protéger l’ongle. Les vernis sont créés à partir de produits chimiques et agressifs. Pensez donc à poser une base protectrice, appelée base coat.

Vient enfin la pose du vernis. Deux couches sont généralement nécessaires. Il n’en faut pas moins (rendu trop transparent), mais il n’en faut pas plus non plus (effet épais et baveux). Attendez une dizaine de minutes entre chaque couche pour laisser le temps à la précédente de sécher.

Vous pouvez ensuite effectuer des finitions. Vous pouvez par exemple poser une couche de vernis transparent pour rendre l’ongle brillant.

Voter

Ne manquez pas nos autres contenus :