Le concept de développement durable peut se traduire par la nécessité de changement et d’évolution dans la manière de fonctionner de l’Homme. Pour respecter davantage les enjeux environnementaux et sociétaux, de nombreux principes fondamentaux ont émergé : c’est alors que la notion de développement durable est apparue. De nombreux appareils ont été créés pour mieux respecter le développement durable.

Qu’est ce qu’est le développement durable exactement ? Quels sont ses piliers ? Quels sont ses principes ? Qui sont les acteurs ?

Définition du développement durable

On peut ressortir une définition universelle du développement durable en citant les propos de Mme Gro Harlem Brundtland, Premier ministre norvégien, émis en 1987 : « Un développement durable doit répondre à nos besoins présents, sans que cela empêche les générations du futur de répondre aux leurs ». Cette phrase permet d’associer le développement durable à l’intemporalité, c’est-à-dire que c’est un concept intemporel qui est amené à évoluer avec le temps et les générations futures.

Le développement durable peut se définir alors par la nécessité de changement dans le comportement de l’Homme pour vivre en harmonie et dans le respect avec la planète et la société.

Ses 3 grands piliers

Le développement durable est constitué de 3 grands piliers : le pilier social, le pilier économique ainsi que le pilier environnemental.

Pilier social

Ce pilier passe par la nécessité de réduire les inégalités entre les individus (alimentaire, santé, éducation…) pour vivre dans un respect mutuel.

Pilier économique

Ce pilier se traduit par une gestion de l’économie saine et durable.

Pilier environnemental

Enfin, ce dernier pilier va avoir comme but de protéger au mieux les ressources naturelles sur le long terme. Cela peut passer par des actes simples, mais accessibles : privilégier les cosmétiques bio par exemple.

Ses principes fondamentaux majeurs

Le développement durable se divise en principes fondamentaux majeurs qui ne peuvent être ignorés.

Tout d’abord, la solidarité est cruciale : il est important d’être solidaire entre les pays et les peuples.

Puis, la participation est un élément sans quel le développement durable peut exister. Chacun peut et doit participer pour respecter la planète, améliorer la société et le bien-être qui en découle.

Enfin, le dernier principe fondamental est la responsabilité. C’est ce qu’on appelle en d’autres termes « pollueur-payeur ». Ce principe s’applique avec les taxes adressées aux entreprises qui polluent beaucoup.

Ses acteurs

Tout le monde est acteur du développement durable : du simple individu à l’État en passant par les entreprises de n’importe quelle taille. Chacun peut agir et faire évoluer les choses à son échelle.

Voter

Ne manquez pas nos autres contenus :