Que ce soit notre première expérience avec le skate ou que l’on soit déjà un vrai pro de la planche, choisir un nouveau skateboard s’avère parfois difficile au vu du large choix de modèles et tailles.
Enfin, les boutiques qui commercialisent ce type de matériel sont plutôt rares.
De ce fait, la vente par correspondance et par Internet est la solution la plus pratique pour tous ceux qui n’ont pas la chance d’avoir une boutique skate proche de chez eux.

Ce qu’il faut savoir avant d’acheter en ligne :

  • Frais de port : un skate, c’est lourd et les frais de port peuvent peser dans la facture finale. Et des frais de port offerts ça n’existe pas vraiment. Si c’est le cas, le coût est certainement répercuté sur le matos.
  • Frais de douane : importer des éléments de l’étranger (notamment aux USA) peut apparaître comme une bonne idée. Attention cependant aux frais supplémentaires et aux déclarations de douanes qui devront être payés et qui ne sont jamais indiqués. De plus, le délai de livraison peut être très (très) long : 6 semaines voir plus est fréquent.
  • Savoir ce que l’on veut (encore une fois) : pas possible de toucher le matériel. Une photo de produit ne permet pas forcément de se rendre compte de la marchandise. Sauf à rester sur des produits connus (marque connue, produit déjà testé), c’est un peu pile ou face….
  • Un skateshop en ligne n’est pas forcément tenu par un skateur : je pense ici aux boutiques multi-produits (ceux qui vendent aussi des rollers, des trottinettes, des wakeboard et des surfs) ou aux places de marché (Amazon). Les commerçants en ligne vendent-ils des produits qu’ils connaissent bien ou vendent-ils des skates comme on vend des chaussettes et des caleçons ?

Choisir son skate en fonction de sa pratique :

– Pratique Freestyle / park : modèle Skate twin tip
– Pratique Downhill / freeride : modèle Longskate
– Pratique Fun et déplacement urbain : modèle Cruiser court
– Pratique Carving et déplacement urbain : modèle Cruiser long

Choisir la taille de son skate :

– Inférieur à 90cm : slalom, ride urbain, figues, old school
– De 90 à 110cm : toutes les disciplines en fonction du gabarit
– Plus de 110cm : Sidewalking, cruising

Petite astuce :

Le Flex : Plus le skate sera souple, plus il sera freestyle et balade. Plus il sera rigide, plus il sera freeride et downhill.

Petit lexique pour certains termes qui ont été utilisés dans l’article :

– Downhill : planche de descente pouvant atteindre de très grande vitesse sur route
– Freeride : planche descente moins extrême que le downhill
– Carving : pratique du skate qui consiste à prendre des courbes avec un style très surf
– Cruising : utilisation de type ville pour se déplacer rapidement

Vous devriez maintenant savoir sur quel style / modèle de skate vous orienter.

Où peut-on acheter le meilleur skate ?

Il y a très peu de chances de faire un mauvais achat en ligne.
Il n’y a pas de « meilleure marque » de skate, de trucks, de roues …
En général sur internet, la qualité est au rendez-vous et les vendeurs, souvent pratiquants, sont de bons conseils.
La règle Numéro 1 est de ne jamais acheter une planche pour sa couleur, mais pour ses performances. La déco est le critère à placer en dernier dans le choix d’une planche. Il faut également prendre en compte la marque : une bonne marque permet de s’assurer d’avoir une planche de qualité. 

Voter

Ne manquez pas nos autres contenus :