La chaise haute de bébé est un accessoire obligatoire pour tous les parents. Dans la cuisine ou dans le salon, elle participe aux différents apprentissages du bébé : l’alimentation, l’équilibre, l’éveil… Avec les centaines de modèles présents sur le marché, la nouvelle maman ou le nouveau papa se retrouve vite perdu et achète, parfois, le premier produit venu. Grossière erreur !

Pourquoi ne pas négliger le choix de sa chaise haute de bébé ?

Le bébé se trouve sur une chaise haute à chaque repas, ce qui représente parfois plusieurs heures par jour, surtout si le modèle choisi s’utilise aussi en mode transat. Il est donc vital que l’assise regroupe un certain nombre de critères pour le confort du bébé, mais aussi celui des parents. Si la chaise retenue est dure à monter, peu solide et se révèle être un calvaire à utiliser au quotidien, la routine du repas devient rapidement un moment d’énervement et de stress, alors qu’il devrait être un vrai partage. Pour éviter ce scénario embêtant, veillez à vérifier certains points avant d’acheter votre chaise.


Les critères à prendre en compte pour une chaise de bébé

La priorité numéro 1 est le confort du bébé. Une chaise inconfortable et la quiétude n’existe plus. Le bébé pleure quand il reste trop longtemps dessus, il s’agite régulièrement dans l’espoir de trouver une meilleure posture et les repas familiaux en pâtissent. Prenez une chaise suffisamment large pour qu’il puisse bouger et une housse douillette et un minimum ferme.

Afin de ne pas rencontrer de problèmes lorsque vous la nettoyez, choisissez une chaise facile à laver. L’idéal est une tablette amovible que vous pourrez laver à l’évier et une housse avec peu de recoins pour éviter que les miettes ne viennent s’y glisser. Pour la sécurité de l’enfant et votre confort, soyez sûr que l’attache est pratique. Le harnais 5 points est souvent la meilleure solution. Il permet aux parents d’attacher et de détacher l’enfant avec une seule main, tandis que le mécanisme s’avère compliqué à détacher pour un enfant. C’est donc à la fois pratique et sécuritaire.

Enfin, la solidité de la chaise est un critère important. Bien souvent, les parents avec quelques difficultés budgétaires se tournent vers les premiers prix. Or, c’est une erreur à plusieurs niveaux. Tout d’abord, le bébé ne sera pas à l’aise dans la chaise et elle ne sera pas pratique à utiliser. Pire, sa solidité sera incertaine. Si elle casse au bout de trois mois, quel est l’intérêt d’avoir payé 40€ puisqu’il faut débourser de nouveau cette somme pour une qualité toujours aussi médiocre ? La qualité existe parmi les chaises de bébé. Entre Chicco, Peg Perego, Babymoov, Geuther et autres, les parents trouvent toujours une chaise adaptée pour un tarif raisonnable, autour de 120€. Pour ce tarif, la chaise se garde plusieurs années et certaines se transforment même en chaise classique pour enfant une fois qu’il est à même de prendre ses repas comme les autres membres de la famille, autour de la table.

Ces quelques critères sont la base essentielle de votre réflexion. Complétez-là avec des tests ou des avis auprès des autres parents de votre cercle d’amis.

Une chaise haute de bébé : oui, pas n’importe laquelle !
5 (100%) 1 vote

BRANDT Valentin

Créateur de Geekeries.fr. Référentiel de ressources WordPress en Français qui a vu le jour pour la toute première fois en 2007. Je publie régulièrement des plugins, des outils SEO, des ressources et de l'actualités pour améliorer votre expérience avec le CMS WordPress.

Ne manquez pas nos autres contenus :