Force est de constater que les accidents de travail sur un chantier sont encore aujourd’hui bien nombreux malgré les avancées technologiques et la multiplication des préparations et formations autour du métier.

Dans le but de vous aider à éviter ces soucis, voici quelques conseils pratiques.

Mieux connaître pour mieux se protéger

Avant toute chose, il est primordial pour toute personne intervenant sur un chantier de connaître les procédures. Quel que soit le chantier en cours, il est obligatoire qu’une démarche de sécurité soit mise en place avant le début des travaux.

Dans l’intérêt général, tous ceux qui interviennent de près ou de loin sur le lieu devront être en connaissance de cause. Toute entreprise ayant un chantier a l’obligation de mettre en œuvre une véritable stratégie d’accueil pour informer et sensibiliser tous ceux qui passeront par le chantier en leur rappelant toutes les consignes de sécurité.

Il est primordial pour l’entreprise d’avoir en tête les situations possibles présentant des dangers dans le but d’anticiper et d’assurer la protection de ses employés et ouvriers ou même simples visiteurs tout le long des travaux.

Optez pour les matériels adéquats

Le maître mot est « protection » ! Comme il existe différents chantiers, il existe donc aussi différents types de dangers comme les risques mécaniques, physiques, biologiques, radiologiques ou même psychosociaux.

La meilleure solution pour les éviter est toujours d’adopter un bon comportement (les bons gestuels, etc.) et de porter des équipements adaptés individuellement (gants, chaussures de sécurité, casques, lunettes, protections auditives, protections genoux ou coudes, ceinture de maintien et même les dispositifs de sécurité pour les travaux en hauteur).

Pour ce qui est de ces derniers, ils vous permettront d’éviter les risques traumatiques comme les coupures, les brûlures, les réactions contre des produits chimiques ou la protection contre la chute d’objets.

Voter

Ne manquez pas nos autres contenus :